En effet, les visites systématiques chez le vétérinaire pour respecter un carnet de vaccinations, réaliser des analyses ou aussi des radios coûtent très onéreux en France.

, en cas d’accidents ou de maladie, sans pour autant s’inquièter des ressources financières.

Après la mutuelle chien, il y a la mutuelle pour chat. Mais les offres restent les mêmes, un remboursement au niveau de 50% engagées pour leurs soins médicaux chez le vétérinaire, ou un remboursement à 100%.

Il y en a ceux qui tolèrent des actes plus spécifiques comme le vermifuge et la crémation. D’autres encore tolèrent une assurance Aussi, le mieux serait de toujours vous renseigner avant de contracter votre assurance chien ou votre assurance pour votre chat.

Voyez si cela cadre avec vos ressources financières ou pas. Vous pouvez aussi prendre en compte le palier des remboursements proposés. Est-ce qu’il est assez pour couvrir vos paiement en ce qui concerne les soins dont votre labrador ou votre siamois requièrent en 52 semaines ?

– Vérifiez les spécificités de l’assurance proposée : si c’est relatif à l’âge ou à la race de l’animal, si c’est conditionné par l’état de santé de l’animal ou aussi s’il faut des certificats justificatifs des soins apportés…

Notons qu’il existe même une garantie décès qui consiste la prise en charge des frais d’obsèques.

elle doit pourtant être souscrite suffisamment tôt, car il faut prendre en compte les délais de carence ( entre 48h pour un accident et 6 mois pour une chirurgie consécutive à une maladie ).

chevaux de compétition, chiens de chasse, chiens de traîneau, chiens de cani-cross, chiens d’avalanche…

Catégories :