Et si vous n’avez que plus d’un animal domestique chez vous, le compte est rapidement fait.

Ce qui veut dire que vous ne puiserez pas dans votre économie personnelle et que vous n’aurez pas à vous inquiéter de l’argent pour prendre soin de vos animaux de compagnie.

Vous vous acquittez d’une cotisation mensuelle ou annuelle pour profiter de la prise en charge, intégrale ou partielle, de votre animal domestique en cas d’accidents, de maladie ou pour les contrôles médicaux réguliers chez le vétérinaire.

Il y en a ceux qui acceptent des actes plus spécifiques comme le vermifuge et la crémation. D’autres encore acceptent une assurance Aussi, le mieux est de toujours vous renseigner avant de contracter votre assurance chien ou votre assurance pour votre félin.

Par exemple, vous pouvez vous référer au tarif de cotisation annuelle ou mensuelle proposée par l’instance spécialisé.

De cette manière, vous aurez tous les renseignements en main et vous pourrez faire le choix qui vous conviendra le mieux, mais aussi pour vos compagnons.

Les procédures sont en général simplifiées. de plus, les compagnies d’assurance sont multiples. Vous disposerez alors d’un large éventail de propositions sur le marché.

Un plafond de remboursement annuel est fixé, il est variable selon le degré de garantie et peut atteindre 2 500€.

Cette fois, l’assurance va couvrir certains risques bien particuliers liés à cet usage : chiens, chats, oiseaux de concours ( et toutes autres espèces ),

Catégories :