il faut les héberger, les nourrir, les entretenir, et surtout leur apporter les soins médicaux dont ils ont besoin pour demeurer en forme et en excellente forme. Toutes ces tâches exigent de la force, et aussi beaucoup d’argent.

, en cas d’accidents ou de maladie, sans pour autant se soucier des ressources financières.

Elles peuvent concerner uniquement les chiens, les chats ou tous les animaux de compagnie qui existent ( hamsters, oiseaux, poissons, etc. ).

Il y en a ceux qui acceptent des actes plus spécifiques comme le vermifuge et la crémation. D’autres encore autorisent une assurance Aussi, le mieux est de toujours donner des informations avant de contracter votre assurance chien ou votre assurance pour votre chat.

Par exemple, vous pouvez vous inputer au prix de cotisation annuelle ou mensuelle proposée par l’instance spécialisé.

Ce ne sont que des exemples, mais la meilleure méthode serait de demander directement à l’assureur ses conditions.

souvent, vous obtiendrez une réduction de 10 à 20 % si vous assurez un seconde animal domestique, à l’intérieur de la même compagnie.

elle doit toutefois être souscrite suffisamment tôt, car il faut connaître les délais de carence ( entre 48h pour un accident et six mois pour une chirurgie consécutive à une maladie ).

Cette fois, l’assurance va couvrir certains risques bien particuliers liés à cet application : chiens, chats, oiseaux de concours ( et toutes autres espèces ),

Catégories :