il est important de les héberger, les manger, les entretenir, et aussi leur apporter les soins médicaux dont ils ont besoin pour être en forme et tonique. Toutes ces tâches exigent de l’électricité, et aussi beaucoup d’argent.

Tout comme l’assurance pour les gentlemens, l’assurance chien ou l’assurance félin marche selon un simple principe. En effectivement, elle s’inspire du concept d’une assurance moto, assurance auto, assurance habitation, etc.

Après la mutuelle chien, il y a la mutuelle pour félin. Mais les offres restent les mêmes, un remboursement à hauteur de 50% des dépenses engagées pour leurs soins médicaux chez le vétérinaire, ou un remboursement à 100%.

Dans ce contrat, il faudra y indiquer la formule que vous souhaitez pour la prise en charge de votre animal de compagnie : 50% ou 100%.

Voyez si cela cadre avec vos ressources financières ou pas. Vous pouvez aussi prendre en compte le palier des remboursements proposés. Est-ce qu’il est assez pour couvrir vos paiement concernant les soins dont votre labrador ou votre siamois demandent en un an ?

– Vérifiez les particularités de l’assurance proposée : si c’est relatif à l’âge ou à la espèce de l’animal, si c’est conditionné par l’état de santé de l’animal ou bien encore s’il faut des certificats justificatifs des soins apportés…

Les procédures sont généralement simplifiées. par ailleurs, les sociétés d’assurance sont multiples. Vous disposerez alors d’un très large panel de propositions sur le marché.

elle doit cependant être souscrite suffisamment tôt, car il faut prendre en compte les délais de carence ( entre deux jours pour un accident et 6 mois pour une chirurgie consécutive à une maladie ).

chevaux de compétition, chiens de chasse, chiens de traîneau, chiens de cani-cross, chiens d’avalanche…

Catégories :