Et si vous n’avez que plus d’un animal domestique chez vous, le compte est rapidement fait.

Tout comme l’assurance pour les hommes, l’assurance chien ou l’assurance chat fonctionne selon un simple idée. En effectivement, elle s’inspire du concept d’une assurance moto, assurance auto, assurance habitation, etc.

Vous vous acquittez d’une cotisation mensuelle ou annuelle pour disposer de la prise en charge, complète ou partielle, de votre animal de compagnie en cas d’accidents, de maladie ou pour les contrôles médicaux constants chez le vétérinaire.

Il y en a ceux qui autorisent des actes plus spécifiques comme le vermifuge et la crémation. D’autres encore autorisent une assurance Aussi, le mieux est de toujours vous renseigner avant de contracter votre assurance chien ou votre assurance pour votre chat.

Voyez si cela cadre avec vos ressources financières ou pas. Vous pouvez aussi prendre en compte le niveau des remboursements proposés. Est-ce qu’il est assez pour couvrir vos dépenses en ce qui concerne les soins dont votre labrador ou votre siamois nécessitent en 52 semaines ?

– Vérifiez les spécificités de l’assurance proposée : si c’est relatif à l’âge ou à la espèce de l’animal, si c’est conditionné par l’état de santé de l’animal ou aussi s’il faut des certificats justificatifs des soins apportés…

Couvrir leurs frais de santé, voilà à quoi sert l’assurance félin et chien. Les soins peuvent en effectivement s’avérer couteux, notamment en cas d’accident.

Si votre animal cause des dégâts aux biens d’autrui ou cause un dommage direct à un tiers ( blessure ), vous vous sentirez responsable de ses agissements et serez poursuivi en réparation.

Cette fois, l’assurance va couvrir certains risques bien particuliers liés à cet usage : chiens, chats, oiseaux de concours ( et toutes autres espèces ),

Catégories :